Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
Activités de l’APC : la scène canadienneActivités de l’APC : la scène canadienne


20e Conférence Régionale canadienne à Victoria

La conférence annuelle de la région canadienne de l'APC a eu lieu en Colombie Britannique du 7 au 13 septembre 1980. Les treize sections de la région canadienne étaient représentées à la Conférence. Dans la matinée du 8 septembre quelque 90 délégués et observateurs se sont rassemblés à l'Assemblée législative de la Colombie Britannique pour entendre le discours de bienvenue prononcé par l'honorable Grace McCarthy, vice premier ministre et ministre des Ressources humaines. La dernière partie de la session du matin a été consacrée à l'APC et aux Affaires régionales de l’Association au Canada.

Toutes les séances plénières de la Conférence se sont tenues à l'Assemblée législative. L'honorable Harvey Schroeder, président de l'Assemblée législative, était l'hôte des séances. Cependant, étant en convalescence au moment de la Conférence, il avait délégué ses tâches de président au vice-président, M. Walter Davidson, qui a mené les délibérations avec beaucoup d'adresse. Les six sujets consignés à l'ordre du jour par la section hôte étaient tous marqués d'un grand intérêt pour les parlementaires réunis. En voici les thèmes: la conservation et la diversification de l'énergie, la révolution du transport et des télécommunications. le régionalisme et l'avenir de la recherche et du développement dans les économies à base de ressources, le contrôle parlementaire des dépenses publiques; l'opinion publique et les groupes de pression, la réforme constitutionnelle électorale et parlementaire.

Poursuivant une politique établie à la Conférence de l'an dernier tenue au Nouveau-Brunswick  la section hôte avait imité des interlocuteurs qui. à cause de leur expérience et de leurs études spécialisées. ont pu apporter des opinions différentes sur les sujets faisant l’objet de discussion. Voici les orateurs invités: M. Robert Bonner, c.r., président, British Columbia Hydro Power Authority  et  M. Robert Stewart,  sous ministre des Universités, Sciences Communications; M. Gerald H. Dobbs, ancien directeur en chef, Cominco Limited; l'honorable Robert Andras, c.p. premier vice-président, Teck Corporation; M. Walter D. Young, professeur de sciences politiques, Université de Victoria. Les délégués ont également entendu deux orateurs de premier ordre: M. David Suzuki de l'Université de la Colombie Britannique qui a entretenu les participants sur le défi auquel font face les législateurs dans le domaine sans cesse grandissant des sciences et de la technologie; et M. Neil Perry de l'Université Simon Fraser qui s'est adressé aux participants sur le sujet de la politique publique et de la prise de décision dans cette nouvelle décennie.

Suite également à une politique maintenant bien établie, la section hôte avait invité la section du Royaume Uni de I’APC à envoyer deux observateurs parlementaires. Tous les délégués ont fort apprécié la participation de M. Sydney Bidwell et de M. Roger Moate sur tous les aspects de la conférence. Au cours de leur visite d'une semaine, les quelque 170 invités, (délégués, observateurs, épouses et époux et fonctionnaires) ont tous eu l'occasion de visiter plusieurs sites touristiques situés sur l'île de Vancouver et dans d'autres parties de la province. Les hôtes ont organisé deux expéditions de pêche au saumon et bon nombre de participants chanceux ont fièrement apporté chez eux la preuve que les histoires de pêcheurs pouvaient avoir vraiment des fins heureuses. Tous ceux qui ont participé aux réunions ont fort apprécié l'hospitalité du président Schroeder et son vice-président M. Davidson. Des remerciements vont aussi aux administrateurs organisateurs David Adams, Elaine Dunbar et Clarence Reser et aux hôtesses et hôtes Lynn McCaughey, Jennifer Verrall, Michael Doherty et Cliff Hewitt.

Conférence Parlementaire du Commonwealth en Zambie

C’est du 21 septembre au 4 octobre 1980, en Zambie, que se sont déroulées les assises de la 26e conférence de l'APC. Quelque 180 délégués et un certain nombre de secrétaires de sections et d’observateurs qui représentaient en tout 45 pays et 93 sections de l'APC ont participé aux réunions. Les sections qui n'ont pas été représentées étaient celles de la Guyane. du Jammu. Cachemire, Manipur, Orissa, de l’île Sainte Hélène, de Sainte Lucie, des lies Salomon et de la Tanzanie. Pour la première fois depuis nombre d'années des délégations du Bangladesh. du Ghana, du Nigeria et du Swaziland représentaient leur Parlement respectif. L'AIPLF était représentée par M. Xavier Deniau. Secrétaire général, et M. Robert Moinet.

Un événement notable au cours des travaux de la conférence a été l'admission du Zimbabwe au sein de l'APC. M. Mervyn van Ryneveld, greffier de la Chambre d'assemblée, avait été délégué par son Parlement pour assister à la conférence en qualité d'observateur. La demande d’adhésion du Zimbabwe a été endossée avec grand enthousiasme et la nouvelle section a été chaleureusement accueillie après les longues années d'isolation de ce pays et sa séparation de la communauté du Commonwealth.

Le Secrétaire général du Commonwealth Shridath Ramphal a prononcé un discours devant les délégués, le 20 septembre. Les tournées touristiques habituellement inscrites au programme de toutes les conférences de l'APC ont eu lieu du 22 au 26 septembre et les participants ont visité la zone de cuivre, une réserve d'animaux et les chutes Victoria. La conférence a été inaugurée par le Président Kenneth Kaunda, le 27 septembre, et les séances plénières ont été dirigées par le président de l'Association, M. Nabulyato. aussi président de l'Assemblée nationale de Zambie, ainsi que par M. Qionibaravi. de Fidji, vice-président de l'Association. Des commissions se sont également réunies.

L'ordre du jour de la conférence comprenait un certain nombre de thèmes d'intérêt international, tels les menaces qui pèsent sur la paix et la sécurité mondiales, les conséquences du rapport Brandt, la collaboration internationale contre l'utilisation et le trafic de la drogue, et le droit de la mer. D'autres questions touchaient le parlement telles le rôle du parlement envers les entreprises publiques, le parlement et le contrôle des fonds publics ainsi que les fonctions et responsabilités du député.

Vingt huit canadiens assistaient à la conférence soit en qualité de délégué, secrétaire ou observateur et certains étaient accompagnés de leurs épouses. La délégation fédérale était composée du député Keith Penner (chef de la délégation), des sénateurs Sidney Buckwold, Duff Robin et de MM. les députés Lloyd Crouse, Rosaire Gendron, Steve Paproski et Mark Rose. Les députés représentant les provinces et les territoires étaient MM. Henry Baker (Saskatchewan), Bennett Campbell (Île-du-Prince-Édouard), William Campbell (Nouvelle-Écosse), Jacques Couture (Québec), Donald Craik (Manitoba), Walter Davidson (Colombie-Britannique), Norman Doyle (Terre-neuvas), Bud Gregory (Ontario), Robert McCready (Nouveau-Brunswick), Mrs. Lynda Sorensen (Territoires du Nord-ouest) et Gordon Stromberg (Alberta).

MM. Maurice Foster et Gerald Ottenheimer assistaient en tant que représentants de la région canadienne au sein de l'exécutif. Étaient également présents le sénateur Allister Grosart et M. Maurice Dupras qui avaient été spécialement invités en tant qu'anciens  membres de exécutif, tandis que Mme Lillian May et MM. Gordon Barnhart, Ian Izard,. David Peterson, Joe Maingot et Philip Laundy étaient les fonctionnaires attachés au contingent canadien. Les cinq dernières personnes mentionnées ont aussi assisté à une journée de réunions de la Society of Clerks at the Table qui étaient présidées par le

secrétaire général de l'Assemblée nationale zambienne, M. Mwelwa Chibesakunda.

Réunion annuelle de l'association des Secrétaires Généraux des parlements canadiens

L'Association des secrétaires généraux des Parlements canadiens tenait sa réunion annuelle du 21 au 24 septembre dernier dans la province de l'Ile du Prince Édouard. Les congressistes ont eu la joie de goûter une autre fois à l'hospitalité traditionnelle des insulaires qui soit dit en passant, fut pendant tout leur séjour inversement proportionnelle à la température maussade. L'atmosphère était au travail et tous les sujets au programme ont fait l'objet de discussions très animées.

L'ordre du jour était constitué de thèmes aussi variés que: le Sénat, un organe vital du Parlement mais méconnu; la Loi sur le Fonds du Patrimoine de l'Alberta; les symboles de la souveraineté des parlements provinciaux; le langage non parlementaire, l'écoute électronique. atteinte aux privilèges; les récents développements dans la réorganisation administrative de l'Assemblée des Territoires du Nord-ouest; motion de censure envers le Président en Saskatchewan.

La grande majorité des provinces, les territoires et le parlement fédéral étaient représentés à la conférence. Des invités spéciaux ont aussi apporté leur contribution: l'ex greffier de la Chambre des Communes du Royaume Uni. Sir Richard Barlas, l'ex greffier de la Chambre des Communes du Canada, M. Allistair Fraser et le secrétaire du Sénat du Minnesota et vice président de la National Conférence of States Legislatures, M. Patrick Flahaven.

La réunion s'est terminée par l'élection du nouvel exécutif qui est maintenant formé des personnes suivantes: président, Me Pierre Duchesne, secrétaire général adjoint de l'Assemblée nationale du Québec, réélu pour un deuxième mandat, vice-présidente, Mme Gwenn Ronyk, greffier adjoint de l'Assemblée législative de la Saskatchewan, réélue pour un. deuxième mandat, secrétaire trésorier, Mme Elizabeth Duff, greffier de l'Assemblée législative de Terre-neuvas.

Sixième Conférence des Présidents du Commonwealth, Avril 1981

L'année prochaine, du 23 au 25 avril, le Parlement canadien sera l'hôte de la Sixième Conférence des Présidents du Commonwealth. Bien que cette conférence soit une innovation assez récente puisque les premières assises ont eu lieu en 1971 à New Delhi, ce ne sera pas la première fois que le Canada recevra les Présidents du Commonwealth. En effet, c'est en 1969, à Ottawa. que s'est tenue la première rencontre des Présidents à l'invitation du Président des communes d'alors, l'hon. Lucien Lamoureux, et au cours de laquelle on a décidé du Règlement sur lequel se baseraient les conférences à venir. Ces hautes personnalités des Parlements du Commonwealth tiennent maintenant des réunions biennales pour discuter d'affaires d'intérêt purement parlementaire mais concernant principalement la présidence et les responsabilités qui en découlent. L'ordre du jour de la prochaine réunion comprendra des sujets tels que le président et le contrôle des débats et de la période des questions; la sécurité au sein du Parlement; les innovations en procédure parlementaire, les facilités à la disposition des députés dans les divers parlements; les comités parlementaires et leurs relations avec le public et les témoins. etc.

On s'attend à ce que plus d'une centaine de personnalités parlementaires viendront participer à cet important événement, y compris les présidents et secrétaires généraux des Assemblées législatives canadiennes, de même que les greffiers des divers Parlements du Commonwealth qui ont tous été invités à participer à titre d'observateurs. L'ouverture officielle aura lieu dans la matinée du jeudi 23 avril et comme le veut la coutume, les participants seront revêtus de leurs toges traditionnelles et décorés des autres insignes de leurs fonctions. Il y aura ensuite cinq séances de travail d'une demi journée chacune, la dernière étant prévue pour le samedi après midi 25 avril. Les deux journées suivantes seront consacrées à une visite de Toronto et de Niagara Falls.

Visite Québec Saskatchewan À Terre neuve

Au cours de la semaine du 17 au 24 août, la section de Terre Neuve et du Labrador a été l'hôte d'une délégation parlementaire conjointe des sections du Québec et de la Saskatchewan. La délégation québécoise était dirigée par le député Adrien Ouellette, et comprenait les députés Mme Thérèse Lavoie Roux, John O'Galiagher, Yvon Brochu, ainsi que M. Paul Trotier. Quant à la délégation de la Saskatchewan qu 1 était dirigée par le président John Brockelbank, elle était composée des députés Gerald Muirhead, John Skoberg, Graham Taylor, Fred Thompson, John Kowalchuk, ainsi que de M. Gordon Barnhart.

Les parlementaires ont commencé leur tournée de la province à Corner Brook où ils ont passé deux jours. Ils ont ensuite visité Grand Falls, Gander et St. John's. Au cours de la semaine, les délégués ont eu maintes occasions de rencontrer certains de leurs homologues et d'observer de près les divers aspects de la vie terre-neuvien. C'est aussi à Terre-neuve, en août 1981, qu'aura lieu la prochaine conférence régionale canadienne.

Nouveau présidents

C’est le 22 octobre que l’Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest a élu son nouveau président, l’hon. Donald Morton Stewart.

Né en 1923, le Président Stewart a travaillé pour plusieurs lignes aériennes dans le secteur radionavigation et a été directeur régional pour le ministère des Pêcheries pendant un certain nombre d’années. Il est maire de Hay River (T.N.O.) depuis 1964 (sauf de 1967 à 1970) et dirige depuis plusieurs années une entreprise de matériaux de construction. M. Stewart est membre de l’Assemblée législative depuis 1967, excepté de 1970 à 1975, et a été vice- président de 1975 à 1979. Le président Stewart remplace l’ancien président Macquarrie qui a démissionné de ses fonctions présidentielles l’été dernier, afin de participer, a-t-il dit, pleinement et activement aux débats de l’Assemblée.

En juillet dernier, le Premier Ministre de la Nouvelle-Ecosse a annoncé la nomination de l’ancien président de l’Assemblée législative, l’hon.Ronald Russell, au poste de ministre de la Consommation. C’est le vice-président de l’Assemblée, M.Arthur  Richard Donahoe, nouvellement désigné au poste de président, qui assumera les fonctions administratives à l’Assemblée en attendant son élection en règle lorsque la Législature reprendra ses travaux parlementaires.


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 3 no 4
1980






Dernière mise à jour : 2020-03-03