Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

AccueilContactez-nousEnglish

PDF
Esquisses des parlements et de leur passé : liste partielle des fantômes de Queen’s Park
Elena Senechal-Becker

Le héros de guerre Charles Rutherford

David Bogart, un agent de communications du bureau du protocole parlementaire de l’Assemblée législative, dirige souvent des visites guidées de l’édifice. Lors d’une conversation avec des journalistes du Toronto Star, il a révélé qu’un médium avait senti la présence d’un esprit nommé Charles lors d’une visite. Après avoir poussé ses recherches, Bogart est arrivé à la conclusion que l’esprit ayant élu domicile à l’Assemblée législative n’était nul autre que Charles Rutherford.

Né à Colbourne, en Ontario, en 1892, Rutherford a fait partie du 23e Bataillon durant la Première Guerre mondiale. Il a reçu de nombreuses médailles militaires durant son service, dont la Croix de Victoria pour bravoure. Connu pour son esprit vif et sa capacité de diriger des groupes d’assaut, il a aussi été le dernier ancien combattant canadien survivant à recevoir la médaille de la vaillance militaire pour la Grande Guerre. Certaines personnes l’ont décrit comme un « soldat du régiment », d’autres comme un homme renfrogné à l’uniforme militaire rouge. On dit qu’il hanterait l’escalier principal.

l’asile

En 1849, le King’s College est devenu l’Université de Toronto, et l’ancien édifice où se trouve actuellement l’Assemblée législative a été converti en un asile pour aliénées appelé l’Auxiliary Female Asylum. Bien que l’asile ait été complètement rasé pour faire place au nouveau bâtiment qui deviendrait l’Assemblée législative, une partie de sa pierre calcaire a été utilisée pour la construction des fondations de l’édifice de Queen’s Park. Nombre de visiteurs ont déclaré avoir aperçu des spectres de femmes parfois seules, parfois en petits groupes de quatre au plus. L’une d’elles est connue pour sa malveillance; elle erre dans le grenier du quatrième étage, et on la dit « agitée et perturbée ». Les personnes les plus conscientes de leurs tendances psychiques auraient entendu ses cris.

Le Président Richard Scott

Au bout du corridor Est du premier étage, les visiteurs pourraient tomber sur le fantôme de Richard Scott, un Président de l’Assemblée législative décédé en 1913. Il n’a occupé cette fonction que quelques semaines, en décembre 1871, avant d’accepter un autre poste, celui de commissaire aux terres de la Couronne au sein du Cabinet provincial. On ignore toujours pourquoi il hanterait les édifices de l’Assemblée législative, mais…

Ce ne sont là que quelques-uns des nombreux esprits qui se seraient manifestés dans la longue histoire des apparitions dans cet édifice. Ces apparitions semblent avoir diminué au fil des ans; très peu ont été signalées ces derniers temps. À mesure que l’histoire et la vie des personnes dont il s’agirait tombent dans l’oubli, les souvenirs des revenants de Queen’s Park deviendront peut-être aussi éphémères que les manifestations étranges que les gens, du coin de l’œil, apercevront un bref instant dans l’édifice.

Sources en anglais seulement

https://torontolife.com/food/urban-decoder-history-5/

https://qormuseum.org/soldiers-of-the-queens-own/rutherford-charles-smith/

http://www.thesearchergroup.ca/haunting-queens-park/

https://www.thestar.com/news/canada/2011/10/28/getting_to_know_the_ghosts_of_queens_park.html


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 42 no 4
2020






Dernière mise à jour : 2020-03-03