Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
APC : La scène canadienneAPC : La scène canadienne


Quarante-neuvième Conférence régionale canadienne

La 49e Conférence régionale canadienne a eu lieu à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, du 13 au 19 juillet 2011. Plus de 80 délégués fédéraux, provinciaux, territoriaux et étrangers ont participé à cette conférence, dont l’hôte était la présidente de l’Assemblée législative de l’Île-du-Prince-Édouard, Kathleen Casey. D’autres présidents d’assemblées législatives y étaient présents, notamment George Hickes (Manitoba), Roger Fitzgerald (Terre-Neuve-et-Labrador), Bill Barisoff (Colombie-Britannique), Dale Graham (Nouveau-Brunswick), Ken Kowalski (Alberta), Don Toth (Saskatchewan), Steve Peters (Ontario), Gordie Gosse (Nouvelle-Écosse), Paul Delorey (Territoires du Nord-Ouest) et Hunter Tootoo (Nunavut).

Parmi les invités spéciaux se trouvaient David Jones, député (Guernesey), Greg Aplin, député (Nouvelle-Galles du Sud), M.R. Polley, président (Tasmanie), Danny Maharaj, sénateur (Trinité-et-Tobago), John Hyde, député (Australie-Occidentale), Shakila Abdalla, députée (Kenya), et Waruna Bandara Dhammika Dasanayake, secrétaire général adjoint du Parlement du Sri Lanka.

Lors de la première séance de travail, Preston Manning, président et chef de la direction du Manning Centre for Building Democracy, a présenté un exposé dont le titre était « Un parlement modèle pour le Canada : une institution nationale pour former les futurs parlementaires et un laboratoire pour tester les réformes parlementaires ».

Fatima Houda-Pepin (Québec) a abordé les « moyens à mettre en œuvre afin de mieux valoriser le rôle des députés et des institutions parlementaires face au cynisme croissant des citoyens ».

La troisième séance portait principalement sur l’Association parlementaire du Commonwealth et comprenait des exposés présentés par Blair Armitage, secrétaire exécutif de la Section canadienne de l’APC, et Raynell Andreychuk, représentante canadienne au Groupe de travail de l’APC.

Au cours des autres séances, David Faurschou (Manitoba) a parlé des inondations qui, en 2011, ont été les pires dans sa province en 300 ans. Linda Reid (Colombie- Britannique) a, pour sa part, fait un exposé sur la réforme des comités et le processus d’examen des prévisions budgétaires. Quant à Randy Weekes (Saskatchewan), il a parlé du rôle que joue un whip dans les parlements de type britannique. John Betts (Nouveau-Brunswick) a traité de la réforme gouvernementale et de l’accroissement du rôle du caucus.

La dernière séance de travail a été consacrée à un exposé de Peter Milliken, ancien président de la Chambre des communes. Celui-ci s’est penché sur la présidence des assemblées législatives où le pouvoir est aux mains de gouvernements minoritaires et sur son mandat en tant que président de la Chambre des communes qui a exercé ses fonctions le plus longtemps.

Outre les séances de travail, plusieurs visites facultatives ont été organisées afin de donner aux délégués l’occasion de visiter différents sites de l’île. Le dernier soir, ils ont tous été invités à un repas de homard au Stanhope Beach Resort, suivi d’une danse avec le Roger Jones Band.

Les délégués ont remercié la présidente Casey et son équipe de leur programme très réussi et de leur traditionnelle hospitalité insulaire, inégalée au Canada.

Femmes parlementaires du Commonwealth, région canadienne

La conférence annuelle de la région canadienne des Femmes parlementaires du Commonwealth (FPC) s’est tenue à Charlottetown le 14 juillet. En l’absence de Myrna Dreidger du Manitoba, présidente des FPC, Kathleen Casey, présidente de l’Assemblée législative de l’Île-du-Prince-Édouard, a présidé la réunion du comité directeur. Celui-ci a passé en revue le rapport des activités de l’année 2010-2011, adopté un plan de travail et le budget pour 2011-2012 et élu Charlotte L’Écuyer, députée provinciale du Québec, vice-présidente.

À la suite de cette réunion, trois séances de travail ont eu lieu. Jennifer Watts, conseillère du district 14 de la municipalité régionale de Halifax, a parlé de la prochaine conférence intitulée « L’implication des femmes dans la transformation des villes », qui se tiendra à Vancouver en 2013.

Il y également eu une discussion en groupe à laquelle ont participé quatre des cinq femmes célèbres de l’Île-du-Prince-Édouard qui ont exercé en même temps des fonctions officielles dans les années 1990, en l’occurrence Marion Reid, ancienne lieutenante-gouverneure, Pat Mella, ex-chef de l’opposition, Nancy Guptil, ancienne présidente de la Chambre, et Elizabeth Hubley, ex-vice-présidente. Ces personnes ont discuté de leurs expériences uniques et de celles des femmes en politique en général. Malheureusement, le cinquième membre du groupe, Catherine Callbeck, l’ancienne première ministre de la province, n’a pu être présente.

Lors de la dernière séance, les délégués ont examiné comment les politiciens pouvaient utiliser efficacement les médias sociaux pour instaurer un dialogue avec leurs électeurs. L’oratrice principale a été Cynthia Dunsford, député provinciale de l’Île-du-Prince-Édouard.

Nouveaux présidents

Le nouveau président de la Chambre des communes est Andrew Scheer. Il a été élu au sixième tour de scrutin et a vaincu ainsi sept autres concurrents. Il remplace Peter Milliken, qui ne s’est pas porté candidat à l’élection fédérale du 2 mai 2011. Né à Ottawa en 1979, il devient le plus jeune président de la Chambre de l’histoire du Canada.

M. Scheer a étudié l’histoire et les sciences politiques à l’Université d’Ottawa et à l’Université de Regina, qui lui a décerné un baccalauréat ès arts. Il a travaillé pour le chef de l’opposition alors qu’il était encore étudiant à Ottawa et, peu après avoir obtenu son diplôme, il s’est joint au bureau de circonscription de Larry Spencer, député de l’Alliance canadienne.

M. Scheer a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 2004 en qualité de député conservateur de la circonscription de Regina—Qu’Appelle. Il a été réélu en 2006, 2008 et 2011. Durant la 39e législature, il a occupé le poste de vice-président adjoint des comités pléniers. Pendant la 40e législature, il a occupé celui de vice-président de la Chambre.

Hunter Tootoo est le nouveau président de l’Assemblée législative du Nunavut. Il représente la circonscription d’Iqaluit-Centre depuis 1999. M. Tootoo est né à Rankin Inlet et a vécu dans différentes collectivités au Canada. Avant d’être élu à une charge territoriale, il a occupé diverses fonctions : président des coopératives Padli et Kisarvik d’Arviat et de Rankin Inlet, membre du Conseil de développement des coopératives des Territoires du Nord-Ouest, membre du conseil d’administration de Sport North et de celui d’Arctic Co-operatives Limited et membre du conseil municipal de Rankin Inlet.

Il a également été président du Comité permanent sur les opérations gouvernementales et la reddition des comptes, du Comité permanent de la santé et de l’éducation, du Comité du Règlement, de la procédure et des privilèges, du Comité de sélection et du Bureau de régie et des services. En 2008, il a été nommé ministre de l’Éducation et ministre responsable de la Société d’habitation du Nunavut. De plus, il a occupé les postes de ministre responsable du Collège de l’Arctique du Nunavut, de ministre responsable des sans-abri et de ministre responsable de la Commission des accidents du travail.

Le 31 mai 2011, M. Tootoo a été élu président de l’Assemblée législative du Nunavut à la place de Paul Okalik, qui a démissionné pour se porter candidat à l’élection fédérale du 2 mai.

Changement de personnel

Le 1er juin, Elizabeth Kingston est devenue secrétaire de la Section canadienne (fédérale) de l’Association parlementaire du Commonwealth. Il y a 26 ans qu’elle travaille à la Chambre des communes, où elle a exercé différentes fonctions, entre autres celle de greffière du Comité des finances, du Comité des comptes publics et du Comité des affaires autochtones et du développement du Grand Nord.

Elle a également occupé le poste de secrétaire exécutive de plusieurs groupes et associations parlementaires, notamment entre le Canada et les États-Unis, le Japon et la Chine. Elle remplace Stephanie Bond, qui travaille actuellement à la Direction des journaux de la Chambre des communes.

La nouvelle secrétaire exécutive des FPC est Jolène Savoie, qui remplace Julie Pelletier dans ce poste.

Nouveaux greffier et sous-greffier à l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique

Le 1er septembre 2011, Craig James est devenu greffier de l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique. Il remplace George MacMinn, qui y travaillera comme consultant pour deux ans. La nouvelle sous-greffière est Kate Lloyd Ryan, qui remplace Robert Vaive.

 
 

Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 34 no 3
2011






Dernière mise à jour : 2018-07-31