Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
APC : La scène canadienneAPC : La scène canadienne


Conférence des présidents d’assemblée du Canada

Une cinquantaine de délégués et d’observateurs ont assisté à la 27e Conférence des présidents d’assemblée du Canada tenue à Whitehorse, au Yukon, du 21 au 24 janvier 2010. Seul le Nouveau-Brunswick n’était pas représenté.

L’hôte de la conférence était le Président Ted Staffen du Yukon. On comptait, parmi les Présidents participants, George Hickes (Manitoba), Roger Fitzgerald (Terre-Neuve-et-Labrador), Steve Peters (Ontario), Kathleen Casey (Île-du-Prince-Édouard), Paul Delorey (Territoires du Nord-Ouest), Bill Barisoff (Colombie-Britannique), Don Toth (Saskatchewan), Charlie Parker (Nouvelle-Écosse), James Arreak (Nunavut), Peter Milliken (Chambre des communes) et Rose-Marie Losier-Cool (Présidente intérimaire du Sénat).

Plusieurs invités spéciaux étaient également présents, dont Gary Stevens, Président du Sénat de l’Alaska, Mike Chenault, Président de la Chambre des représentants de l’Alaska, Alfons Schöps, directeur exécutif, Partnership of Parliaments (Allemagne), ainsi que Patrick Michael et Missy Follwell, ancien greffier et ancienne sous-greffière de l’Assemblée législative du Yukon.

Après l’ouverture officielle, Sam Johnston, ancien président de l’Assemblée législative du Yukon, et Marian Horne, ministre de la Justice et ministre du Bureau de promotion des intérêts de la femme du gouvernement du Yukon, ont abordé la première question à l’ordre du jour, les revendications territoriales des Premières nations au Yukon.

Au cours de la deuxième séance, Andrew Imlach, directeur de la recherche et des communications de l’Association parlementaire du Commonwealth (APC), a parlé de ses 30 ans d’expérience au sein de l’Association. La troisième séance portait sur le plan d’action en développement durable de l’Assemblée nationale du Québec. Fatima Houda-Pepin, première vice-présidente de l’Assemblée nationale, en a fait la présentation.

À la quatrième séance, Marc Bosc, sous-greffier de la Chambre des communes, a parlé de l’évolution de la procédure et des usages de la Chambre. La cinquième séance portait sur le privilège parlementaire et les médias dans l’affaire Sun Media Corporation c. Assemblée nationale du Québec. Les conférenciers étaient François Gendron, troisième vice-président de l’Assemblée nationale, et Michel Bonsaint, secrétaire général adjoint aux affaires parlementaires et à la procédure de l’Assemblée nationale du Québec.

La dernière séance était intitulée « Rebonjour, Kotter : Nouvelles initiatives du Sénat ». Le conférencier était Gary O’Brien, greffier du Sénat.

Le Président Staffen a ensuite invité les participants à un vin d’honneur et au souper de clôture. Les délégués ont remercié le Président, le vice-président Steve Nordick et tout le personnel sous la direction de Floyd McCormick, greffier de l’Assemblée législative, et Linda Kolody, sous-greffière, pour leurs efforts pour assurer le succès de la conférence.

Réunion du conseil régional

Le 23 janvier 2010, les membres du conseil régional canadien de l’APC présents à la conférence des présidents ont tenu une courte réunion afin de nommer un nouveau secrétaire-trésorier, pour remplacer Paul Bélisle qui a quitté son poste de greffier du Sénat en septembre 2009. Le nouveau secrétaire-trésorier est Blair Armitage. Il est actuellement greffier principal à la Direction des communications du Sénat.

M. Armitage est entré au Sénat en 1988 comme greffier de comité et a ensuite assumé les fonctions de secrétaire administratif au Secrétariat des associations parlementaires. Il a coordonné plusieurs conférences, notamment la conférence plénière de l’APC de 1994 à Banff, en Alberta.

En 1996, M. Armitage est devenu greffier principal adjoint de la Direction des comités du Sénat et a fait fonction de greffier du Comité du Règlement et du Comité permanent sur les conflits d’intérêts des sénateurs dès sa création. Il a été nommé huissier du bâton noir par intérim en juillet 2001, fonction qu’il a exercée pendant un an et demi, jusqu’à la nomination d’un nouvel huissier.

En 2003, il est nommé greffier principal du Bureau du soutien législatif et de la télédiffusion, qui est chargé de la télédiffusion des délibérations des comités sénatoriaux; de l’élaboration de solutions informatiques aux problèmes de gestion de l’information touchant les Services législatifs; et de la gestion du Service des débats et du Centre des publications parlementaires.

Il a déjà assumé la présidence de l’Association des greffiers parlementaires du Canada.


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 33 no 1
2010






Dernière mise à jour : 2018-07-31