Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
APC : La scène canadienneAPC : La scène canadienne


Conférence régionale canadienne

La 47e Conférence régionale canadienne de l’Association parlementaire du Commonwealth s’est tenue à Toronto du 19 au 24 juillet 2009. Environ 90 délégués et observateurs de toutes les assemblées législatives du Canada, à l’exception de celle du Nunavut, y ont participé. Parmi les invités parlementaires présents, on comptait la baronne Lindsay Northover, de la Chambre des lords, Ian Davidson, député de la Chambre des communes britannique, Neil Parsanlal, député de Trinité-et-Tobago, ainsi que Kashmala Tariq, de l’Assemblée nationale du Pakistan.

Le président de l’Assemblée législative de l’Ontario, Steve Peters, qui agissait à titre d’hôte de cette conférence, a présidé l’ouverture officielle. Le lieutenant-gouverneur de l’Ontario, David C. Onley, a accueilli les délégués et procédé à l’ouverture officielle de la conférence. Le secrétaire général de l’Association parlementaire du Commonwealth, William F. Shija, la présidente des Femmes parlementaires du Commonwealth (Région canadienne), Maria Minna, ainsi que la baronne Northover se sont aussi adressés aux délégués lors de la cérémonie d’ouverture.

De nombreux présidents d’assemblée étaient présents, parmi lesquels Don Toth (Sask.), Roger Fitzgerald (T.-N.-L.), Roy Boudreau (N.-B.), Kathleen Casey (Î.-P.-É.), Kenneth Kowalski (Alb.), Charlie Parker (N.-É.), Bill Barisoff (C.-B.), Ted Staffen (Yn) et Paul Delory (T.N.-O.).

Le président Toth a dirigé la première séance de travail, durant laquelle Art Johnston, de l’Alberta, a présenté un exposé intitulé « Protéger le public : le projet « Sécurité des collectivités en action » en Alberta ».

La deuxième séance, présidée par la sénatrice Raynell Andreychuk, avait pour thème l’immigration, l’intégration et les relations interculturelles au Québec et proposait un exposé de Fatima Houda-Pepin.

La troisième séance a permis de faire le point sur la reprise économique et était présidée par Étienne-Alexis Boucher, du Québec. Bev Shipley, de la Chambre des communes, et Warren Michelson, de la Saskatchewan, y ont présenté des exposés.

La quatrième séance, dirigée par le président Peters, proposait un exposé de Terry Fallis, lauréat de la Médaille de l’humour Stephen Leacock pour son livre The Best Laid Plans. M. Fallis a lu quelques passages de son livre et parlé de l’importance de l’humour en politique.

La cinquième séance avait pour thème le rôle des projets de loi d’initiative parlementaire. Elle était dirigée par le président Fitzgerald et Linda Jeffrey a présenté un exposé. Lors de la sixième séance, présidée par Bruce Crozier, de l’Ontario, on a abordé la question de la technologie dans les assemblées législatives. Edward Buckingham, de Terre-Neuve-et-Labrador, a fait un exposé.

La septième séance, dirigée par le président Boudreau, avait pour thème la création de collectivités accueillantes et proposait un exposé de Teresa Woo-Paw, de l’Alberta. La dernière séance a été présidée par M. Davidson. Elle portait sur l’équilibre entre la sécurité et l’accès du public à l’assemblée législative et proposait un exposé de la présidente Casey.

Au cours de la semaine, les délégués ont visité la région de Niagara et ont assisté à une partie de baseball opposant les Blue Jays de Toronto aux Indians de Cleveland. Ils n’ont pas tari d’éloges à l’endroit du président Peters, de la greffière Deborah Deller, de Zina Decker et d’autres membres du comité organisateur pour la réussite de cette conférence.

Réunion des FPC

La conférence annuelle des Femmes parlementaires du Commonwealth (Région canadienne) s’est tenue le dimanche 19 juillet. Une réunion du comité de direction, présidée par la députée fédérale Maria Minna, a eu lieu durant la matinée. On y a souligné le travail accompli par le groupe pendant la dernière année et adopté un plan de travail ainsi qu’un programme de sensibilisation pour la prochaine année.

Cette réunion a été suivie de plusieurs séances de travail. La députée fédérale Hedy Fry a traité de l’analyse comparative entre les sexes et de l’établissement de budgets. Elle s’est penchée sur ce qui a été fait depuis quelques années, en particulier par les ministères fédéraux. Flora MacDonald, ancienne ministre, a souligné les efforts qu’elle a récemment déployés pour améliorer le système d’éducation et construire des écoles en Afghanistan, pays qu’elle a visité à 11 reprises au cours des dernières années.

La députée fédérale Carolyn Bennett a présenté un exposé détaillé sur la façon dont les femmes peuvent améliorer la politique. Elle a parlé, entre autres, de ses expériences auprès des électeurs, en particulier des jeunes. Tracy-Lee Eddy, de l’organisme À voix égales, a parlé du programme de participation et de mentorat des jeunes, qui sera lancé à l’automne 2009. Il permettra aux législatrices de tisser des liens avec les jeunes femmes qui souhaitent en apprendre davantage sur la vie politique et publique.

Enfin, Kashmala Tariq, membre de l’Assemblée nationale du Pakistan et présidente des Femmes parlementaires du Commonwealth, a décrit de façon saisissante les conséquences du terrorisme sur les femmes afghanes et pakistanaises.

Nouveau président en Nouvelle-Écosse

Charlie Parker, député provincial de Pictou West, a été élu président de l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse.

M. Parker a grandi sur la ferme familiale à Durham, dans le comté de Pictou. Il est diplômé de l’école secondaire West Pictou District High School et titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’Université Acadia. Il est également diplômé du Nova Scotia Teacher’s College.

Charlie Parker a travaillé dans la vente de biens immobiliers, a été propriétaire d’un centre de jardinage durant de nombreuses années et a enseigné au niveau élémentaire de même qu’au premier cycle du secondaire. Il a également accompli quatre mandats à titre de conseiller municipal pour la municipalité du comté de Pictou.

Il a été élu pour la première fois à l’Assemblée législative en 1998 et a occupé son siège jusqu’aux élections de 1999. Il a été réélu en 2003, en 2006 et en 2009. Il a déjà agi à titre de vice-président et est président depuis le 25 juin 2009.

M. Parker est membre du Westville Rotary Club, dont il a déjà été président. Il a siégé aux conseils d’administration de la Riverview Home et de la Valleyview Villa. Il est actuellement directeur de la Landsdowne Outdoor Recreation Development Association (LORDA), qui s’occupe d’un parc pour les aînés et les personnes handicapées. Il est un adepte du curling et un ancien chef scout.

Les députés ont aussi élu trois vice-présidents, soit Gordon Gosse, Wayne Gaudet et Alfie MacLeod, l’ancien président.

Charlotte L’Écuyer, candidate à la présidence du réseau international des FPC

Lors de la réunion des FPC (Région canadienne), on a annoncé la candidature de Charlotte L’Écuyer au poste de présidente du réseau international des FPC pour l’élection de 2010.

Mme L’Écuyer est députée de Pontiac à l’Assemblée nationale du Québec et vice-présidente de la Commission des transports et de l’environnement.

Elle est titulaire d’une maîtrise en travail social de l’Université de Sherbrooke. Elle a été directrice générale du Centre local de services communautaires (CLSC) Pontiac, de 1986 à 1995, et du Centre de santé du Pontiac, de 1995 à 2003.

Elle a été élue députée de Pontiac pour la première fois aux élections générales du 14 avril 2003 et a été réélue en 2007 et en 2008. Elle a occupé le poste d’adjointe parlementaire au ministre de la Santé et des Services sociaux en 2006-2007 et au ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation en 2007-2008. Elle est vice-présidente de la Commission des transports et de l’environnement depuis le 15 janvier 2009.

Mme L’Écuyer a été la première présidente des FPC (Région canadienne), poste qu’elle a occupé pendant trois ans. Sous sa direction, le groupe a accru le nombre de ses membres et entrepris de nombreuses initiatives. Elle a aussi été vice-présidente du réseau international des FPC en 2007-2008.

Le 20 juillet dernier, le Conseil régional canadien de l’APC a appuyé à l’unanimité sa candidature à la présidence du réseau international des FPC.


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 32 no 3
2009






Dernière mise à jour : 2018-07-31