Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
À la recherche de Thomas Bennett
Trine Schioldan

La plupart des assemblées législatives possèdent une collection complète de tableaux ou de photographies des personnes qui ont occupé le poste de président. En 2004, l’auteure apprend que la collection de portraits des présidents qui orne l’enceinte de la Chambre d’assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador était incomplète. Il n’y avait aucun portrait de Thomas Bennett, qui a été président de 1834 à 1837. Avec l’assentiment du greffier, la bibliothèque législative a entrepris une recherche en règle pour trouver un portrait de Thomas Bennett. Le présent article décrit comment on est arrivé à compléter la collection de portraits des présidents et, ainsi, à combler une lacune de longue date de l’histoire législative de la province. 

La collection de portraits des présidents constitue un fier témoignage de l’histoire et de l’évolution de la gouvernance de Terre-Neuve-et-Labrador. En 1951, John G. Higgins, chef de l’opposition, s’est exprimé ainsi à propos des portraits des présidents de la Chambre d’assemblée avant la Confédération :

…ils nous rappellent les hommes qui ont joué un rôle important dans l’histoire de Terre-Neuve […] ils devraient nous enseigner la modestie : à être modestes dans nos idées, à ne pas trop penser à nous-mêmes, à ne pas croire que nous sommes les seuls hommes d’État au monde, les seuls que Dieu ait créés en ce pays. Je crois que quelqu’un a déjà dit : « Les hommes réunis ici sont les plus éminents à avoir siégé en cette chambre1. » 

L’une des premières actions d’une assemblée élue consiste à élire un président, avant même que toute autre affaire soit portée à l’attention de la Chambre. Cet usage remonte à la première séance de la Chambre d’assemblée, qui s’est déroulée à St. John’s le 1er janvier 1833. La première affaire à l’ordre du jour était l’élection de John Bingley Garland comme président. M. Garland a occupé ce poste jusqu’à ce qu’il soit nommé au conseil législatif, peu de temps après. Le poste étant vacant, il a fallu choisir un nouveau président. Le 29 janvier 1834, le premier jour de la troisième session de la première assemblée générale, Thomas Bennett a été nommé deuxième président de la Chambre d’assemblée, après une lutte et un vote serrés. Au cours du siècle qui a suivi, jusqu’à l’arrivée de la Commission du gouvernement en 1934, voire jusqu’à l’union avec le Canada, 25 présidents — « les plus éminents à avoir siégé en cette chambre » comme il a été dit — ont occupé ce poste après Thomas Bennett.

En 1949, alors que Terre-Neuve venait de se joindre au Canada, le premier ministre Joseph Smallwood a chargé Frederick Steiger de peindre les portraits de tous les présidents de la Chambre d’assemblée avant la Confédération. M. Steiger a reçu la somme de 6000 $ afin de réaliser 26 portraits encadrés pour la Chambre2. À l’époque, comme on n’a trouvé aucun portrait de Bennett, son portrait n’a pu être peint.

Qui était Thomas Bennett? 

Thomas Bennett est né à Shaftesbury, en Angleterre, en 1788. Il a travaillé au British Commissariat Department avant la fin des guerres napoléoniennes. Il est arrivé à St. John’s, probablement au début des années 1820, pour rejoindre son frère et partenaire commercial, Charles Fox Bennett, qui devait devenir le cinquième premier ministre de Terre-Neuve. Les frères Bennett possédaient des intérêts financiers dans la Riverhead Brewery (renommée Bennett Brewery lorsqu’elle a été reprise par Edward W. Bennett, sans lien de parenté avec eux). Ils avaient aussi des intérêts dans la mine de cuivre de Tilt Cove, qui faisait venir des mineurs des Cornouailles pour exploiter son minerai de fer.

Thomas Bennett a épousé Hannah Hutchings le 9 janvier 1828. Aux premières élections générales de 1832, il a été élu à la Chambre d’assemblée, devenant le premier député du district de Twillingate and Fogo. Il a occupé le poste de président de 1834 à 1837. Lors de sa nomination comme président, il s’est adressé à la Chambre d’assemblée en ces termes :

Messieurs, je vous prie d’accepter mes plus sincères remerciements pour l’honneur que vous me faites en m’accordant la plus haute charge élective dans cette colonie; et je vous puis vous assurer que je ferai tout en mon pouvoir pour mériter la confiance dont vous me témoignez, en m’acquittant scrupuleusement des nombreuses tâches de cette importante charge qu’il vous a plu de m’investir. Je protégerai avec empressement les privilèges de la Chambre en tout temps, et je suis persuadé qu’avec votre aide et votre soutien, ces privilèges seront toujours exercés conformément aux prérogatives de la Couronne et aux droits des autres organes de la Chambre d’assemblée3.

Thomas Bennett a dû avoir fort à faire pour remplir on mandat, puisqu’en 1836, le président a exercé sa voix prépondérante au moins 14 fois4. Il demeurait à Mount Dorset, sur le chemin Waterford Bridge. En 1848, il a été nommé juge à St. John’s. Il était membre de l’Église anglicane et administrateur de l’hôpital et de l’académie de St. John’s. Il a été nommé pour enquêter sur les problèmes électoraux survenus à Harbour Grace en 1859. Une foule s’était saisie du registre du scrutin le premier jour du vote; selon des plaintes, un des deux députés avait été élu frauduleusement, tandis qu’un troisième candidat avait été poussé à se retirer à la suite de menaces. En août 1870, Thomas Bennett est retourné à Shaftesbury. Il est décédé au presbytère de la paroisse de Shaftesbury St. James en 18725.

Les recherches 

Au départ, on a consulté des sources locales afin de trouver une photographie de M. Bennett. Malheureusement, on n’a trouvé aucune photographie, ni dans l’Encyclopedia of Newfoundland and Labrador, ni dans le Book of Newfoundland. Des recherches dans plusieurs autres sources imprimées se sont avérées tout aussi infructueuses. Poursuivant nos efforts, nous ne pouvions qu’espérer que, depuis l’achèvement de la collection originale des portraits des présidents, une photographie ou une esquisse de Thomas Bennett aurait fait surface, notamment dans les collections d’archives de la province. De nombreuses collections avaient été cataloguées et numérisées depuis cette époque. Par malheur, les recherches menées à la bibliothèque législative, au Centre for Newfoundland Studies de l’Université Memorial et aux Archives provinciales de Terre-Neuve-et-Labrador n’ont rien donné. Nous avons également consulté la Newfoundland Collection à la bibliothèque publique A.C. Hunter. On y a découvert une notice nécrologique de Thomas Bennett, décédé le 12 février 1872. Malheureusement, les journaux de l’époque ne contenaient pas de photographies. Les seules images qu’on y trouvait étaient quelques croquis pour les publicités. Nous avons poursuivi nos recherches aux archives diocésaines et aux archives de la Ville de St. John’s, mais en vain.

Ayant épuisé les ressources locales, nous avons élargi notre recherche et nous sommes tournés vers les collections nationales. Bibliothèque et Archives Canada a été en mesure de nous fournir une photographie de Thomas R. Bennett (1830-1901), qui a, lui aussi, été président de la Chambre d’assemblée (de 1869 à 1873), mais n’avait aucun lien de parenté avec le nôtre. Son portrait figurait déjà dans notre collection. Nous n’avons rien trouvé concernant Thomas Bennett (1788-1872).

Comme Thomas Bennett avait de la famille dans le Dorset, en Angleterre, nous avons cru qu’il serait logique de réaliser des recherches dans de grandes collections britanniques. Nous avons donc consulté les collections suivantes :

  • les archives de la Ville de Londres
  • les National Archives (anciennement le Public Records Office)
  • la collection numérique de l’Université de Cambridge (qui comprend plusieurs photographies anciennes de Terre-Neuve)
  • la collection numérique de l’Université d’Oxford
  • la British Library
  • le British Museum 
  • le House of Lords Records Office
  • la National Portrait Gallery.

La Shaftesbury Historical Society, qui souhaitait trouver un portrait de Thomas Bennett, nous a été d’une grande aide. Elle a communiqué avec le Dorset County Record Office, fait paraître une annonce dans le journal local pour trouver la publication de l’église pour l’année 1872, et effectué une recherche dans la rubrique nécrologique du journal régional, puisque Thomas Bennett était décédé à Shaftesbury. De son côté, la paroisse de Shaftesbury St. James, où Thomas Bennett a été baptisé et enterré, nous a appris que l’église renferme plusieurs monuments à la mémoire de la famille Bennett, dont Thomas Bennett, mais, hélas, aucun portrait! Ce fut très décevant de voir que nous étions passés aussi près de trouver un portrait, surtout grâce à l’aide généreuse des historiens locaux.

Finalement, la Wessex Newfoundland Society nous a fourni une aide inestimable. Le directeur général de la société, Ian Andrews, nous a indiqué qu’une vieille collection de photographies prises à St. John’s avait été découverte récemment. Avec son soutien, et grâce à la recherche généalogique minutieuse de Robert Bayley de Godalming, dans le Surrey, une photographie de Thomas Bennett a été dénichée. Même si l’on ne peut être totalement certain de son authenticité (il n’y a rien d’écrit au dos), nous sommes aussi sûrs qu’on peut l’être que la photographie représente Thomas Bennett. L’arbre généalogique étudié de près par M. Bayley, combiné aux dates et à l’âge présumé des personnes sur l’ensemble des photographies de St. John’s, a permis un début d’authentification. L’histoire de la photographie, les styles contemporains de la photographie de studio et la provenance constituent des morceaux du casse-tête qui s’imbriquent les uns dans les autres. L’« air de famille » représente aussi un indice, appuyé par des portraits du frère de Thomas, Charles Fox Bennett, à différents moments de sa vie.

Les recherches de Robert Bayley lui ont permis de conclure que son cousin au troisième degré, Joseph Weston Young, a épousé Anna Josephine Bennett le 15 février 1870 à Westbury-on-Trym, qui fait maintenant partie de Bristol. Anna Josephine était la fille de Thomas Bennett.

C’est James Way, cousin de Robert Bayley, qui avait la photographie en sa possession. M. Bayley a recommandé à son cousin de donner l’œuvre originale à la Chambre d’assemblée de Terre-Neuve-et-Labrador.

À la fin de juin 2007, Robert Bayley s’est rendu à Terre-Neuve pour pousser ses recherches généalogiques plus loin. Il a aimablement remis la photographie à la Chambre d’assemblée. Elle est très bien préservée, sous verre, dans un étui de velours rouge fabriqué à la main qui se referme à l’aide de deux crochets. Comme la photo a été prise à la fin des années 1850, sa présentation dans un étui aurait dénoté un luxe certain, ce qui sied parfaitement à un homme du rang de Thomas Bennett.

Une copie de la photographie a été remise à Gerald Squires, artiste originaire de Terre-Neuve, qui a été chargé de peindre le portrait de Thomas Bennett. Tenue le 22 avril 2008, la cérémonie de dévoilement a marqué le retour de Thomas Bennett à la Chambre d’assemblée qu’il a déjà présidée, et ce, 171 ans après son mandat.

La découverte de la photographie, puis la peinture du portrait, feront en sorte que la carrière fructueuse et l’apport de Thomas Bennett ne seront pas oubliés, à l’instar des contributions des autres présidents d’avant la Confédération. Enfin, Thomas Bennett a été officiellement installé aux côtés de ses homologues, où il occupe la place qui lui revient dans notre histoire parlementaire.

En recherche, la détermination et la ténacité ne sont pas toujours récompensées, particulièrement lorsqu’il s’agit d’une recherche aussi spéciale que celle-ci. Notre quête de trois ans a été parsemée d’espoirs et de déceptions. J’ai été très chanceuse de trouver des chercheurs en Angleterre qui se sont intéressés à mes investigations et m’ont apporté une aide précieuse.  Ils ont permis de ramener Thomas Bennett au pays et de le rendre à un peuple dont la fierté pour son milieu et son histoire demeure inébranlable.

Notes 

1. Terre-Neuve, Chambre d’assemblée, House of Assembly Proceedings, 1951, p. 18.

2. Terre-Neuve, Chambre d’assemblée, House of Assembly Proceedings, 1949, p. 751-752.

3. Terre-Neuve, Chambre d’assemblée, Journal and Proceedings, 1834, p. 8

4. Terre-Neuve, Chambre d’assemblée, Journal and Proceedings, 1836, rubrique d’index.

5. Dictionnaire biographique du Canada, vol. X : 1871-1880, 1991.


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 31 no 2
2008






Dernière mise à jour : 2018-07-31