Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
APC:  La scène canadienneAPC: La scène canadienne


Réunion du Conseil régional canadien 

Le Conseil de la Région canadienne de l’Association parlementaire du Commonwealth a tenu son assemblée annuelle le 4 juin dernier, à Ottawa. 

La réunion était dirigée par le président Harvey Hodder, de Terre-Neuve-et-Labrador. Les présidents suivants y étaient également : Bev Harrison (Nouveau- Brunswick), Murray Scott (Nouvelle-Écosse), George Hickes (Manitoba), Myron Kowalsky (Saskatchewan), Ted Staffen (Yukon), Michel Bissonnet (Québec), Greg Deighan (Île-du-Prince- Édouard), Alvin Curling (Ontario) et Paul Delorey (Territoires du Nord-Ouest). Deux autres présidents y ont participé par téléconférence, soit Ken Kowalski (Alberta) et Claude Richmond (Colombie-Britannique). Sarmite Bulte, députée fédérale et présidente de la Section canadienne de l’APC et Sue Barnes, députée fédérale et représentante de la Région canadienne, comptaient aussi parmi les participants, de même que deux vice-présidents, Patterk Netser (Nunavut) et Bruce Crozier (Ontario). 

Le Conseil s’est penché notamment sur une proposition de modification au Règlement de la Région canadienne. Cette proposition suggérait qu’une représentante régionale du comité de direction du Réseau des femmes parlementaires du Commonwealth siège au comité exécutif. Après une discussion assez longue, la modification a été adoptée, mais la décision quant au choix de la titulaire de ce poste ainsi qu’à la manière de le combler a été reportée pour qu’on puisse consulter des législatrices de diverses assemblées à ce sujet. 

Le Conseil a aussi discuté d’un projet de rapport sur la 50e Conférence parlementaire du Commonwealth, tenue au Canada en 2004, qui formulait de nombreuses recommandations visant à améliorer l’organisation de futures conférences. La version finale du rapport sera envoyée au siège administratif de l’APC, à Londres, et peut-être aussi à d’autres pays du Commonwealth qui doivent accueillir ces conférences prochainement. 

Au moment où le Conseil abordait la rubrique Divers, le président Bissonnet a porté à l’attention de ses collègues un mémoire présenté par le Québec au CRTC. On y demande que les stations diffusant les débats des assemblées provinciales soient tenues de se soumettre aux mêmes conditions qui s’appliquent à la diffusion des travaux de la Chambre des communes, autrement dit, que les stations fournissent ce service gratuitement à l’assemblée concernée. Plusieurs présidents ont indiqué qu’ils emboîteraient le pas au Québec. 

Un atelier spécial sur le poste de président, organisé par la Chambre des communes, a suivi la réunion du Conseil. Les délégués ont pu alors profiter de l’expérience du président Peter Milliken. Il les a entretenus de certains aspects de son travail, comme le décorum, la gestion du climat de la Chambre et les relations avec les leaders parlementaires, puis de divers autres sujets. Quant au vice-président Chuck Strahl, il leur a fait part de son point de vue sur les défis particuliers que doivent relever les députés qui deviennent des présidents d’assemblée pour la première fois. La greffière par intérim, Audrey O’Brien, a renseigné les présidents sur certaines procédures utilisées pour gérer la Chambre ainsi que sur diverses questions administratives, dont les relations avec les journalistes et la sécurité. 

Conférence régionale canadienne 

La 43e Conférence régionale canadienne de l’Association parlementaire du Commonwealth a eu lieu à St. John’s du 19 au 24 juillet. Quelque 200 personnes, soit des délégués, des observateurs et les personnes qui les accompagnaient ont participé, à la conférence, dont l’hôte était le président de l’Assemblée législative de Terre-Neuve-et-Labrador. 

Plusieurs anciens combattants des Forces canadiennes invités à l’ouverture officielle de la conférence ont présenté une garde du drapeau pour l’occasion. Les délégués ont été accueillis par le président Hodder et par Edward Byrne, Gerry Reid et Jack Harris, au nom du gouvernement, de l’opposition officielle et du Nouveau Parti démocratique, respectivement. La fanfare du NCSM Avalon a offert un divertissement musical, tandis que Miranda et Peter MacDonald ont chanté des chansons traditionnelles de Terre- Neuve. 

Les huit séances de travail ont porté sur les sujets suivants : 

  • Projet de loi d’initiative privée —  Loi visant à protéger les enfants faisant abus des drogues, par Mary Anne Jablonski, MAL (Alberta) 
  • L’achat d’aliments de provenance locale : Est-ce possible?, par John Macdonell, MAL (Nouvelle-Écosse) 
  • Défis auxquels font face les collectivités rurales — une perspective terre-neuvienne et labradorienne, par Roger Fitzgerald, MCA (Terre-Neuve-et-Labrador) 
  • Une stratégie énergétique pour l’Amérique du Nord et l’industrie pétrolière et gazière de Terre-Neuve-et-Labrador, par Edward Byrne, MCA et ministre des Ressources naturelles de Terre-Neuve-et-Labrador 
  • La cyberdémocratie à l’Assemblée nationale du Québec, par Charlotte L’Écuyer, MAN (Québec) 
  • S’attaquer à l’intimidation dans les écoles canadiennes, par Myrna Driedger, MAL (Manitoba) 
  • Le secteur privé devrait-il participer au financement de l’infrastructure publique?, par Ted Arnott, Bruce Crozier et Elizabeth Witmer, tous trois députés provinciaux ontariens 
  • L’usage du tabac dans les endroits publics et la vente au détail des produits du tabac, par Wayne Collins, MAL (Île-du-Prince-Édouard) 

Les délégués ont été invités à plusieurs réceptions, dont une offerte par le lieutenant-gouverneur, Edward Roberts, et une autre organisée à The Rooms, les magnifiques nouveaux locaux qui abritent le musée provincial, l’Art Gallery of Newfoundland and Labrador et les archives provinciales à St. John’s. 

Les visiteurs ont disposé d’une journée entière pour en apprendre plus long sur l’histoire et la culture de Terre-Neuve. La journée a commencé par une visite du village historique de Brigus, notamment une visite du cottage Hawthorne, maison de Bill Bartlett, explorateur de l’Arctique. Le maire de Brigus, John Waller, et Tom Hedderson, MCA de la région, avaient assuré la participation des Calico Step Dancers, d’Anita Vitch et de Jordan Harvey, qui ont fait une lecture dramatique de Live on the Lawn, et de Peter Laracy, qui a présenté des contes et des poèmes de Terre-Neuve. 

En après-midi, le groupe s’est rendu à Port de Grave et Bay Roberts où le député provincial local, Roland Butler, a organisé une visite du Western Union Museum et de la Pratt Art Gallery. Il a également invité le groupe à se régaler lors d’une partie de moules offerte par la Ville de Bay Roberts. Le tout a été suivi d’un buffet offert par le Club Lions de Bay Roberts. Le divertissement a été assuré par Harvey Mouland et Craig Pardy, qui, dans leur spectacle « Life on the Water », ont traité de l’industrie de la pêche à Terre-Neuve en chansons et en musique. Plusieurs heures plus tard, la soirée s’est terminée à St. John’s avec un « Newfoundland and Labrador Cabaret ». 

Les délégués ont félicité le président Hodder, le comité d’organisation et le personnel qui, sous la direction de John Noel, greffier de l’Assemblée législative, avaient mis sur pied une conférence et des activités inoubliables. 

 

Ian G. Imrie 1929 – 2005 


L’Association parlementaire du Commonwealth a perdu un de ses grands amis lors du décès d’Ian Imrie, le 21 juin dernier. Pendant 30 ans, il a été le cœur et l’âme de l’APC au Canada. Ian était bien connu et respecté des parlementaires du Commonwealth tout entier. Sa carrière parlementaire a débuté en 1964, alors qu’il était conseiller auprès du président Alan Macnaughton. Ian a, au cours de sa carrière, été secrétaire de toutes les associations interparlementaires canadiennes, mais l’APC lui tenait tout particulièrement à cœur. Au fil des ans, il a su lancé nombre d’initiatives au sein de la Région canadienne de l’APC, y compris les colloques régionaux, qui ont eu lieu pour la première fois en 1975, ainsi que la conférence des présidents. Il a été membre fondateur du comité de rédaction de la Revue parlementaire canadienne et a fait partie de ce comité de 1978 jusqu’à sa retraite en décembre 1995. Quelques souvenirs personnels d’Ian ont été publiés dans le numéro d’été de 1998 de la revue. 

Le nom d’Ian Imrie sera toujours associé à l’humanité, à la diplomatie et au bon sens qu’il a injectés dans l’administration publique et à sa conviction que de bonnes relations internationales dépendent des contacts personnels et des simples gestes d’amitié. 


Paul Bélisle, 

Secrétaire-trésorier exécutif
Section canadienne
Association parlementaire du Commonwealth 


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 28 no 3
2005






Dernière mise à jour : 2018-07-31