Revue parlementaire canadienne

Numéro courant
Région canadienne, APC
Archives
Prochain numéro
Guide de rédaction
Abonnez-vous

Recherche
AccueilContactez-nousEnglish

PDF
Activités de l’APC : la scène canadienneActivités de l’APC : la scène canadienne


Première conférence canadienne des présidents d'Assemblée

La section de l'Alberta a accueilli la première conférence des présidents d'assemblée, à Edmonton, du 5 au 8 février 1984. L'idée d'une réunion annuelle des présidents d'assemblée du Canada avait été avancée par un groupe de travail et adoptée par le Conseil régional canadien le printemps dernier. Le président Gerard Amerongen, de l'Assemblée législative de l'Alberta, avait offert d'accueillir la première conférence. L'Alberta avait invité les présidents, les vice-présidents et les greffiers de la Chambre des communes, du Sénat, et des Assemblées législatives des dix provinces et des deux territoires. Tous les parlements canadiens y participèrent, sauf ceux du Manitoba et des Territoires du Nord-ouest.

Le président Amerongen fut un hôte hors pair. Il convient de le féliciter ainsi que la section de l'Alberta de leur organisation et de leur chaleureux accueil. D’après les réactions des divers présidents, vice-présidents et greffiers réunis, la conférence a été un succès et deviendra effectivement un événement annuel.

Session de comptes rendus Section fédérale

Le 14 février 1984, quelque 35 membres de la Section fédérale de l'Association parlementaire du Commonwealth ont participé à la session annuelle de comptes rendus. L'objet de la session, présidée par Lloyd Crouse, vice-président de la section fédérale, était d'entendre les rapports des délégués ayant participé à des activités de l'APC l'année dernière.

Le représentant de la région du Canada, M. Keith Penner, a fait rapport sur le colloque parlementaire de l'Atlantique tenu à Saint-Jean, sur la réunion du Conseil de la région du Canada tenue à Ottawa, sur la visite d'une délégation parlementaire en Malaysie, et sur la 29" conférence tenue au Kenya.

M. Maurice Foster, qui remplaçait M. Penner à la réunion du bureau de l'APC à Singapour, a fait un compte rendu des délibérations. Les deux principales activités de la région du Canada, la 23e conférence tenue à Winnipeg et le 9" colloque tenu en Saskatchewan, ont été l'objet de rapports présentés par M. Stan Darling et M. John MacDougall. M. Bryce Mackasey a rendu compte de sa participation à la conférence de l'Association des États du sud-est asiatique tenue à Manille et a recommandé que l'Association continue d'envoyer des représentants à ces réunions.

Les relations parlementaires avec le Royaume-Uni ont été le principal sujet de discussion. M. John Evans et M. Gordon Taylor ont fait rapport sur l'expérience extrêmement intéressante qu'ils ont vécue au colloque de deux semaines sur la procédure parlementaire tenu à Londres. M. Maurice Harquail et M. Tom McMillan ont informé les membres des renseignements utiles qu'ils ont recueillis au cours de leur visite parlementaire à Westminster. Par ailleurs, M. James McGrath a rapporté que son sous comité n'avait pas réussi à convaincre le Parlement du Royaume-Uni de l'opportunité de créer une association parlementaire Canada Royaume-Uni (semblable aux associations existantes entre le Canada et d'autres pays). Bien que les membres britanniques aient été favorables à cette idée, il a dit que le Secrétariat était beaucoup moins enthousiaste, préférant continuer d'avoir des échanges occasionnels.

Allister Grosart

La région canadienne de l'APC a perdu l'un de ses meilleurs amis dans la personne de M. Allister Grosart, décédé le 8 février 1984. Connu comme l'organisateur des victoires électorales conservatrices de 1957 et de 1958, M. Grosart fut sénateur de 1962 jusqu'à sa retraite en 1981. En 1979, il fut président de la Chambre haute.

Pour reprendre les termes du sénateur Royce Frith, c'était «un expert chevronné et un éminent parlementaire; c'était un défenseur du système parlementaire et du Commonwealth ainsi que des gouvernements libres et de leurs instituons».

Le sénateur Grosart a été vice-président puis président de la Section fédérale de l'APC de 1966 à 1975, et a ensuite représenté le Canada au Bureau international de l'APC. La région du Canada lui doit d'avoir été le président d'un comité spécial dont les recommandations ont servi de base à l'organisation actuelle. Ce comité avait notamment recommandé que soient créés des statuts écrits, des règles régissant les conférences annuelles, des colloques parlementaires et des dispositions de partage des frais entre les provinces. Ces recommandations et d'autres ont été acceptées en 1975.

La Saskatchewan sera l'hôte de la 31e conférence générale

La section de la Saskatchewan de l'Association parlementaire du Commonwealth accueillera la 31e conférence générale en 1985. Depuis 1948, ce sera la quatrième fois que la conférence aura lieu au Canada, mais la première fois qu'elle sera accueillie par une section provinciale, Quelque 300 délégués des diverses parties du Commonwealth doivent participer aux sessions et aux visites, qui s'étaieront du 2 au 13 octobre 1985.

Nouveaux présidents au Sénat et à la Chambre des communes

A la suite de la démission de M. Jean Marchand, qui a été nommé président de la Commission canadienne des transports, et de celle de Mme Jeanne Sauve, qui a été désignée gouverneur général du Canada, le Sénat et la Chambre des communes ont de nouveaux présidents qui occuperont leur poste jusqu'à la fin de la 32e législature.

Le 16 décembre 1983, le sénateur Maurice Riel est devenu le 37e président de la Chambre haute. M. Riel est avocat et il a été nommé au Sénat en 1973. Il a été coprésident du comité mixte spécial sur la politique de l'immigration durant la 30e législature et a fait partie de nombreux comités sénatoriaux, dont ceux de l'Agriculture, des Affaires étrangères et des Affaires juridiques et constitutionnelles. Le sénateur Riel est un descendant de Louis Riel, un des insurgés les plus célèbres du Canada.

Un mois plus tard, jour pour jour, les députés de la Chambre des communes ont élu leur nouveau président, M. Lloyd Francis. Les antécédents électoraux de M. Lloyd Francis sont plutôt insolites : élu tout d'abord député d'Ottawa ouest en 1963, il est battu en 1965; réélu en 1968, il est défait une seconde fois en 1972 puis, réélu en 1974, il est battu en 1979 pour être réélu de nouveau en 1980. Il a occupé de nombreux postes parlementaires dont ceux de whip en chef du gouvernement, de secrétaire parlementaire du ministre des Affaires des anciens combattants, de secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor et, depuis 1980, de vice-président de la Chambre.

M. Francis détient un doctorat en économie de l'Université du Wisconsin. Durant la guerre, il a servi dans l'Aviation royale du Canada comme instructeur de navigation et comme navigateur aérien. Avant d'être élu député, M. Francis s'est occupé activement de politique municipale.

Nouveau lieutenant gouverneur de la Nouvelle Écosse

Le 23 décembre, le premier ministre Trudeau a annoncé que M. Alan R. Abraham, devenait le 28 le lieutenant gouverneur de la Nouvelle Écosse. M. Abraham, âgé de 53 ans, est diplômé de l'Université Saint Mary de Halifax. Il a assumé les fonctions d'inspecteur des édifices pour la ville de Halifax, de 1957 à 1965, s'engageant un peu plus lard dans le secteur des affaires et, finalement, se portant acquéreur de la Maritime Warehouse and Transfer Co. Ltd. En 1974, il devient le président de la Canadian Association of Movers. M. Abraham est entré en fonction le 1er février, succédant à Son Honneur John Shaffner, dont le mandat était expiré.


Canadian Parliamentary Review Cover
Vol 7 no 1
1984






Dernière mise à jour : 2018-07-31